L’IA au service des entreprises – Colloque au Ministère de l’Economie et des Finances.

Le mercredi 3 juillet dernier s’est tenu au Ministère de l’Economie et des Finances l’événement « L’Intelligence Artificielle au service des entreprises » organisé par la DGE.

Cette conférence a été organisée dans le contexte du lancement de la stratégie nationale en Intelligence Artificielle présentée par Emmanuel Macron en mars 2018, sur la base du rapport de Cédric Villani.

Cette dernière comporte 3 axes :

  • La recherche fondamentale
  • L’éthique (GIEC de l’IA)
  • L’économie liée à l’IA

Ainsi, durant la conférence il a été question de présenter le 3ème axe de la stratégie à savoir le volet économique et cela à travers plusieurs questions. Comprendre comment l’IA influe sur l’activité économique, quelle est la stratégie de la France dans ce domaine, d’où vient l’investissement et comment sont accompagnées les entreprises travaillant dans l’IA ?

Plusieurs présentations et tables rondes se sont enchaînées durant le colloque dont des discours de membres du gouvernement : Cédric O, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du numérique, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. A l’issu de la conférence, un manifeste de coopération sur l’IA a été signé entre le gouvernement et les entreprises françaises.

Le but des actions du volet économique est de transformer l’économie afin qu’elle soit axée sur la création d’emplois et cela en diffusant l’IA dans les entreprises.

Les solutions mises en avant durant l’événement incluent :

  • 250 millions d’euros investis dans le Plan d’Investissement Avenir pour financer des projets dédiés à l’IA.
  • un appel à projets destiné à cofinancer des initiatives de mutualisation de données publié en juillet.
  • des dispositifs tels que les Challenges IA ont été mis en place afin de lier offreurs et utilisateurs de l’IA et résoudre des problèmes concrets.

Le point de vue d’Amiral technologies :

Sur ce dernier point nous restons vigilants pour que ces « challenges » ne se transforment en moyen d’accéder à des solutions technologiques en faisant travailler un maximum de participants et en en rémunérant un seul. Ceci pourrait contribuer à précariser les startups qui seront invités à participer à de nombreux challenges consommant beaucoup de ressources au lieu de les focaliser sur le développement de leurs solutions matérielles ou logicielles.

Sans aller jusqu’à la mutualisation des données, la confidentialité des données est l’une des questions auxquelles les entreprises font face pour intégrer l’IA à leurs produits.  Les industriels sont aujourd’hui encore réticents à confier leurs données pour entraîner des algorithmes d’intelligence artificielle. Il est nécessaire de dépasser ces réticences pour permettre aux entreprises de tirer complètement partie de l’IA.

Agnès Pannier-Runacher clôt l’événement en félicitant l’avancée mondiale de l’Europe dans le domaine de l’Intelligence Artificielle mais rappelle que les entreprises doivent « Reconnaître, accélérer, transversaliser, développer et assumer » cette prouesse technologique car malgré l’aide de l’Etat, seules elles peuvent « faire le changement. »

De nouveaux défis dans l’aéronautique et le spatial au Salon du Bourget 2019

Du 17 au 23 juin s’est tenu à Paris – Le Bourget la 53e édition du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace. En tant que visiteurs, nous avons pu découvrir les nouveautés de nos clients et partenaires comme Airbus. L’absence d’un stand Ariane a été notée mais le groupe a été représenté par l’alliance ArianeWorks , présente sur le stand du CNES, qui se met au défi des lanceurs civils réutilisables à la mode SpaceX d’Elon Musk. Une collaboration entre Amiral Technologies et cette alliance est d’ailleurs en cours.

Ce rendez-vous mondial de l’industrie aéronautique et de ses acteurs, inauguré par Mr le Président de la République Emmanuel Macron a rassemblé cette année environ 316000 visiteurs ainsi qu’un record de plus de 2450 exposants venus de 49 pays différents. 

Emmanuel Macron et Thomas Pesquet visitent Mars !

Les visiteurs ont pu découvrir de nombreux stands tenus par des entreprises renommées tel que Airbus ou le CNES qui lui a organisé de nombreux événements sur son espace dont notamment une interview du célèbre astronaute Thomas Pesquet.

Patrouille de France au SIAE 2019

En se promenant tout le long du salon il était possible d’admirer 140 aéronefs à la fois au sol en les visitant de l’intérieur mais aussi dans le ciel grâce à de multiples démonstrations d’avions et d’hélicoptères dont la Patrouille de France. Parmi eux, des appareils tous nouveaux : le Falcon 8X de Dassault et l’Airbus A330 Neo

Hormis la visite du président français, une grande partie du gouvernement a fait son apparition au salon tout comme 300 Délégations Officielles ce qui érige ce dernier en incontestable rendez-vous international. En effet, de nombreux échanges et opportunités ont pu être encadrées donnant lieu à plus de 140 milliards de dollars de contrats signés. 

Vue plongeante sur le SIAE 2019

En démontrant son grand succès, le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace Paris – Le Bourget s’impose à nouveau comme l’événement majeur de l’industrie aéronautique et spatiale. 

Rendez-vous du 21 au 27 juin 2020 pour a 54e édition ! 

Amiral Technologies sélectionné comme lauréat du concours d’Innovation I-Lab 2019

Les lauréats du concours d’Innovation I-Lab 2019

Nous avons l’honneur de vous annoncer que le jury national a sélectionné Amiral Technologies en tant que lauréat du concours d’Innovation I-Lab 2019. Nous nous situons dans les 75 meilleurs projets parmi les 468 candidatures au total de cette 21ème édition.

Les prix ont été décernés en présence de Madame la Ministre Frédérique Vidal, Madame Agnès Pannier-Runacher ainsi que Madame Emanuelle Wargon mais aussi Monsieur le Secrétaire Général à l’investissement Monsieur Guillaume Boudy. 

Ce prix s’accompagne d’une importante dotation pour financer notre projet de recherche et développement sur les trois prochaines années.

Mazen Alamir direteur de recherche au CNRS et membre d’Amiral Technologies reçoit le trophée I-Lab 2019 

Crée en 1999, le concours I-Lab organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec Bpifrance récompense l’esprit d’entreprendre. Le but est de détecter puis mettre en avant des projets basés sur des technologies innovantes. Il représente un véritable tremplin pour les startups car il permet à celles-ci d’accélérer leur développement et de mettre leur recherche à profit. En effet, les gagnants bénéficient d’une aide financière conséquente ainsi qu’un accompagnement adapté.

Depuis 20 ans, plus de 400 millions d’euros ont été investis pour couronner les meilleures startups. Résultat – Plus de 2000 entreprises ont vu le jour et leur taux de survie après 9 ans frôle le pourcentage de 70%.

Amiral Technologies a été sélectionnée sur les principaux critères de sélection des lauréats à savoir le caractère innovant de la technologie, L’équipe et sa complémentarité, la viabilité économique du projet ainsi que le potentiel significatif de développement et de création de valeur. 

Ce prix représente une étape clé et nous permet de lancer un vaste programme de R&D sur les trois années à venir pour solidifier et augmenter la valeur créée par notre innovation et lancer notre industrialisation à grande échelle.

 

Amiral Technologies dans la presse !

Amiral Technologies a récemment fait plusieurs apparitions dans les médias. La presse parle de la startup qui ne cesse d’intriguer par son innovation en maintenance prédictive.

Tout d’abord en mars, L’Usine digitale a publié un article sur Amiral Technologies en marge du SIDO 2019 à Lyon, le salon IOT, IA et robotique où la startup a exposé sa technologie les 10 et 11 avril derniers. Katia Hilal, CEO et co-fondatrice y clarifie plusieurs points par rapport à sa technologie ayant pour but de donner lieu à « Une industrie zéro défaut et zéro panne ». Le média expose également les futurs projets ainsi que l’aspiration de l’entreprise à accélérer son développement. Cliquez ici pour lire l’article

En mai dernier, la revue n°745 des alumni de l’école Polytechnique : La Jaune et la Rouge publie un article qui explique la genèse du positionnement d’Amiral Technologies sur la maintenance prédictive ainsi que la mise en oeuvre technique.  Le sujet de la digitalisation de l’industrie décrit comme défi majeur de la startup est abordé tout comme les perspectives pour le futur qui ne peut qu’être prometteur. Cliquez ici pour lire l’article

Début juin, c’est le magazine mensuel  de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble Présences qui a loué le « Parcours en flèche » d’Amiral Technologies. Fondée il y a plus d’un an, la startup se concentre sur l’industrialisation de sa technologie notamment dans les domaines de l’équipementier du transport, de l’industrie manufacturière et de l’énergie. Elle compte se développer en ciblant le nombre de trente employés d’ici 4 à 5 ans et surtout attirer davantage de clients internationaux. Cliquez ici pour lire l’article

Notre startup est mentionée dans la revue n°293 datant du 7 juin par Green News Techno, journal spécialisé des technologies de la transition environnementale et énergétique en marge du Forum 5i consacré aux innovation DeepTech. Cliquez ici pour lire l’article

Enfin, Amiral Technologies a l’honneur d’apparaître dans l’article grandes tendances de la catégorie « Monde hyperconnecté de demain » réalisé par Hello Tomorrow. Ainsi, la célébre organisation voit en le projet d’Amiral un grand potentiel technologique capable de résoudre les défis industriels du futur. Cliquez ici pour lire

Amiral Technologies était à la Foire de Hanovre 2019

La CEO Katia Hilal avec la Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie Agnès Pannier-Runacher

Du 1 au 5 avril 2019 s’est tenu à Hanovre en Allemagne, le plus grand salon industriel d’Europe et l’un des plus grands au monde : la Foire de Hanovre (Hannover Messe).

Ce rendez-vous rassemble chaque année plus de 200 000 visiteurs avec 40% d’internationaux. Cette année il a réuni 6500 exposants venus du monde entier.

Entre automatisation, robotisation, intelligence artificielle, IDO ou encore maintenance prédictive, les innovations se sont enchaînées et les organisateurs ont loué le succès de l’événement : Lire l’article pour en savoir plus 

En partenariat avec Business France, Amiral Technologies était présent sur le pavillon français, en compagnie d’autres startups et entreprises françaises.

Ainsi, notre innovation en Génération Automatique d’Indicateurs pour les séries temporelles et ses applications de maintenance prédictive Zéro Panne Zéro Indisponibilité a été présentées. Elle représente aujourd’hui une solution sans égal à disposition des équipementiers industriels qui souhaitent baisser leurs coûts de maintenance, augmenter la disponibilité de leurs équipements et offrir un service à valeur ajoutée à leurs clients.

Pendant le salon, Katia Hilal, CEO et co-fondatrice a accueilli un nombre de délégations françaises et internationales, en particulier en partenariat avec le HUB Institute pour lequel cette vidéo a été tournée : Cliquez ici pour visionner la vidéo

Interview pour HUB Institute

La French Fab, elle aussi est allée à la rencontre de cette dernière pour la questionner sur les raisons de sa présence sur le salon et lui demander son avis sur l’industrie française : Cliquez ici pour visionner la vidéo

Katia Hilal pour le French Fab

Plus d’informations sur le salon ici 

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu