Amiral Technologies "La Tribune" : La deeptech française à la conquête de l'Amérique

Temps forts
Amiral Technologies poursuit son ascension en allant conquérir l'Amérique

Dans le cadre du programme Deeptech North America - NETVA, lancé en 2010 et porté par le ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères, 14 start-up innovantes françaises s'envoleront au printemps prochain pour les Etats-Unis. L'objectif ? Explorer le marché et les opportunités de développement sur place. Car pour toutes, les Etats-Unis sont incontournables. Et les lauréats i-Lab sont présélectionnés d'office...

Embarquement immédiat ! Les 14 start-up françaises* sélectionnées dans le cadre du programme Deeptech North America - NETVA, ont déjà eu un avant-goût de ce qui les attend outre-Atlantique avant l'été. En effet, elles viennent de participer à un séminaire de formation sur l'approche des marchés nord-américains. Au programme : interventions d'experts français et américains, ateliers et pitchs. De quoi débroussailler le terrain. Même si l'Amérique n'est pas forcément une inconnue. Ainsi, Simon Gazikian, le nouveau DG d'Amiral Technologies, spin-off du CNRS fondée à Grenoble en 2018 et lauréate du concours i-Lab 2019, a travaillé aux Etats-Unis au cours de sa carrière. « Les Etats-Unis sont un axe de développement majeur pour nous et un passage obligé, confirme Simon Gazikian. Or nous n'avons pour l'instant que des clients français ». Il compte donc sur NETVA pour trouver dans la région de San Francisco des partenaires commerciaux pour la distribution du logiciel mis au point par Amiral Technologies, qui permet de prédire, sans données historiques de pannes, les pannes à venir sur des équipements industriels, ainsi que des partenaires industriels qui pourraient intégrer la technologie française dans leurs propres instruments.

Simon Gazikian, CEO d’Amiral Technologies répond aux questions de La Tribune :

 

Lire l'article